Ecrire mon monde

Mes mots au fil des jours, mes phrases pour partager, des pages pour aller vers ce roman.

https://youtu.be/MXSSzRp2N60

https://youtu.be/bfOB7a3ab5M

https://youtu.be/nSDviEdvw4U

https://youtu.be/bRhzOefxrQ4

https://youtu.be/UxKUxwEF364

BLACK MIRROR : et à leur place, on ferait quoi ?

Au départ, je n’avais pas trop envie d’y aller … une overdose de séries me rendait, je l’admets, légèrement dubitatif.

Il m’était impossible de me lancer dans une suite d’épisodes et de m’attarder, tant bien que mal, sur des héros qui allaient, sans doute, mourir d’ici une à deux saisons.

Mon fils est arrivé parmi nous et j’ai redécouvert ces nuits silencieuses à lui donner les biberons et veiller sur ses terreurs de nouveaux né. Et cette vie nocturne ainsi que mon abonnement Netflix m’ont guidé vers Black Mirror.

J’ai succombé très rapidement. Sans l’écho divin des critiques, je me suis, très vite, aperçu de la ressemblance flagrante avec la série des années soixante : « La quatrième dimension ».

Un personnage dans une situation improbable qui conduit le spectateur à se poser la question : que feriez-vous à sa place ?

Black Mirror nous convie à la même réflexion au sein d’un monde digitale nouveau.

Le futur arrive. Il est bienfaiteur en apparence mais il devient perte de liberté. Est-ce une chimère ? Est-ce un monstre ?

Les nouvelles technologies, les réseaux sociaux et autres progrès de la science vont mettre le héros dans des situations parfois inextricables qui imposent des dilemmes moraux de vie.

Les souvenirs deviennent des armes. La liberté se perd. Les robots prennent le pouvoir. Les réseaux sociaux sont juges et parties.

Mais les instincts primaires de l’homme se conservent et resurgissent pour mieux éclater à vos yeux dans ce monde digital sans scrupules.

Les épisodes comme pour The Twilight Zone sont indépendants les uns des autres mais conservent une trame générale : les avancées technologiques, la culture sociale, une époque, des lieux géographiques redondants …

Même si les acteurs sont toujours différents vous vous attacherez malgré tout. Vous serez si proche d’eux par cette problématique assez simple : Que ferions-nous à leur place ?

La mise en scène est soignée et les couleurs sont souvent froides de cette poésie nordique.

La musique nous impose un univers souvent dénoué de sentiment.

Les histoires sont touchantes par les interrogations qu’elles soulèvent ainsi que par cette compassion que l’on est amené à ressentir. Elles sont bouillonnantes tant les personnages sont poussés dans leurs derniers retranchements.

A vous de préférer, d’aimer, de rejeter, de rester de glace, de frémir ou de détester ces épisodes. Il y en aura pour tous les goûts. Certains demeurent insignifiants pour ma sensibilité mais plusieurs m’ont pris les tripes :

SAN JUNIPERO : On sera percuté par cette histoire d’amour, venue d’autres temps, entre ces deux âmes perdues par leur vie et décidées à se figer pour l’éternité dans un cloud amère et distant.

– HANG THE DJ : L’amour est plus fort que les machines et ce monde numérique. Elle guide notre vie.

– CHUTE LIBRE : Vous serez influencer quant à votre relation étroite avec les réseaux sociaux inquisiteurs de vos vies. Qui dirige votre existence ? Qui initie vos actes ?

– BLACK MUSEUM : Un dégoût viscéral de cette recherche scientifique de l’immortalité vous conduira en un final jouissif. La science futuriste n’a t-elle que cette obscurité à offrir ?

– METALHEAD : On s’attachera à ces survivants, de ce monde post-apocalyptique, qui se défendent, tant bien que mal, face à ces machines sans raison, pour la plus noble des causes.

– « TAIS-TOI ET DANSE »:Accepterions-nous de tuer pour nous défendre et couvrir nos erreurs inavouables ?

– CROCODILE : Faut-il assumer ou cacher nos crimes les plus infâmes pour protéger sa vie ? Quel est le prix à payer ?

Et il y en a encore autant de fables que de questions qui nous ferons entrer dans ce monde avec intérêt, curiosité, voyeurisme et dégoût.

Et la nouvelle saison nous ancre, encore plus, dans ce dilemme numérique.

– STRIKING VIPERS : Peut-on vivre l’amour charnelle dans le virtuelle ? Ce sentiment est-il aussi fort que dans la réalité ?

– SMITHEREENS : Les réseaux sociaux sont-ils carnivores de nos consciences et de nos actes ?Guident-ils, tels des dieux tous puissants, nos misérables vies ?

Au final, on sera toujours plus en sécurité de notre côté d’écran. On ne prendra pas de risques. Mais notre esprit sera forcé de choisir. Que faire si on était à sa place ? Vous répondrez assurément. Mais vous ne le direz, sans doute, pas … Vous vous regarderez dans ce miroir … et peut-être, que vous reconnaîtrez la part obscur de votre âme.

L’épisode BANDERSNATCH offre un format différent pour nous inclure physiquement dans la réflexion. Vous choisirez et déciderez du chemin que le héros suivra. Vous deviendrez lui. Vous serez actif, aussi improbable que cela puisse se terminer.

Cette série est un jeu entre votre raison et votre personnalité. Un combat entre le réel et le virtuel. Elle fera glisser votre esprit au-delà des dilemmes qui ponctuent vos vie. Ce monde futuriste vous troublera.

Et, que peut-il arriver si le miroir se brise ? Presque tout … vous le verrez …

A vous de décider de quel côté aller.

Dans ce monde, vous aurez, de toute manière, un avis et une réaction.

Une expérience à vivre. Absolument.

Millionsdecoeurs 9

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :