Ecrire mon monde

Mes mots au fil des jours, mes phrases pour partager, des pages pour aller vers ce roman.

Stylo 4 couleurs

Sur les bancs de l’école, la maîtresse dressait ses phrases immaculées de perfection et nos yeux se soumettaient aux fautes d’enfants où l’orthographe ne s’apprivoisait pas avec facilité.

Nos erreurs étaient vertes et la note de cette institutrice rougissait notre feuille.

Mon stylo quatre couleurs devenait ce bourreau sans âme qui savait si bien assommer ma fierté. Et ce vice naïf est venu me heurter. Je l’ai fait. On l’a tous fait. Changer cette mine de place, intervertir le bleu et le vert pour ne plus accepter l’échec et la relégation dans la hiérarchie de la vie. On a triché et menti pour paraître mieux que ça, se croire meilleur et être accepté parmi les plus forts, au-delà des moins hostiles et différents des plus fragiles.

La vie est un peu comme ce stylo quatre couleurs. On change trop souvent nos mines pour se voir différent et se laisser entraîner par cet espoir de celui ou celle qui brillera dans le regard d’autrui.

Aujourd’hui je ne peux changer mes couleurs. Mon rouge est rouge. Mon vert reste vert. Le bleu toujours bleu. Le noir le même… Et je ne plais plus. Je gêne et dérange. Si lointain de ces phrases qui rassurent tant les gens.

Je suis ce trop aux gestes démesurés. Je me perds et m’éloigne de l’autre. Le monde de l’innocence n’est plus…

La vérité froisse et les paroles embellies par le mensonge savent adoucir les vies.

Elle me conjure, alors, de changer les couleurs de ce stylo. Elle me souhaite une hypocrisie servie avec délicatesse qui serait salvatrice pour soigner ces rapports humains.

Elle me hâte d’être fort en acceptant l’injustice. Elle me voudrait capable de baisser le regard et d’être noble à pardonner. Que je cache ma vérité car trop belle pour les autres.

Je devrais tricher, encore, en écrivant en vert avec une mine bleue. Il faudrait que j’accepte cette différence en pardonnant aux plus ignorants.

Être convalescent de l’échec. Résiliant. Distancié. Plus froid et moins humains. L’enfant droit qui se perd dans l’apparence tronquée des grands.

Ma vie est ce stylo quatre couleurs et l’écriture dispose de ce don magique de voiler mon irrespectueuse impulsivité. Mes mots prennent le recul et égarent les cris qui blessent. Je changerai, donc, les mines pour embellir et laisser espérer. Ma sensibilité sera verte, rouge, bleue ou noir et se reflétera dans les yeux des hommes dans la teinte qu’ils décident.

Je leur servirai la nuance qui habillera le mieux leur ego et rechercherai ce qui soigne la plus belle union.

Mais j’écrirai toujours mes rêves et mes folies dans toutes les couleurs. Ma passion demeurera la même. Mon stylo continuera d’écrire ma vie … à la folie … en bleu, vert, rouge et noir.

Pour que vous puissiez, malheureusement, me lire dans la couleur que vous préférez…

De ONE LOVE à EDEN KARMA73

2 réflexions sur “Stylo 4 couleurs

  1. CARON dit :

    En lisant le titre, je pensais que tu allais faire un grand mea-culpa pour tous les stylos 4 couleurs que tu m’as volés …..😂🤪😘

    J'aime

  2. T dit :

    Change les couleurs…. change les et mets y du rouge, du bleu, du vert, du noir… Fluo…
    Sois encore un peu plus toi ! Et puissent les chagrins détourner le regard. Et autant de merde qui se retirerait à ton passage.
    Ainsi, tu seras tel à Attila, qui fut fuir l’herbe, toi, ce sera avec de la merde.
    Tu verras, c’est cool d’endosser ce costume 🙂
    Tendresses
    T

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :