Ecrire mon monde

Mes mots au fil des jours, mes phrases pour partager, des pages pour aller vers ce roman.

Souvenirs sur polaroid


Il y a ce son particulier qui sait figer l’instant. Ce déclic discret qui kidnappe le moment. Le polaroid glisse, alors, avec frilosité pour être secoué puis dévoilé au gré du bonheur éphémère mais dessiné pour toujours sur le papier argentique.

Comme il est beau mon château.

Ses tours majestueuses et gigantesques s’élèvent par-delà des remparts infranchissables. Le donjon illumine la plage. Les vagues viennent effleurer le sable fraîchement sculpté. Des douves creusées à la main laissent l’eau de mer entourer et caresser le monument. Le soleil dresse une lumière dorée qui fait scintiller les éléments.


Instantané de souvenir de vacances.


La lune attire la mer vers le lointain. Viens courir avec moi sur cette plage humide qui vit encore de tous ces crustacés affolés par la perte de leur paradis. Tes rires feront écho à notre solitude d’heureux qui n’ont que le temps comme ennemis. Nos pas s’effacent sous les vagues et tes cris se perdent dans le vent.


Le polaroid cristallise cette chevauchée effrénée vers le couchant.

On t’enterre sous des tonnes de sable. Les rires côtoient, alors, un visage terrifié par la peur enfantine de rester emprisonné à tout jamais et livré à une marée redoutable.


On immortalise le moment … et nous en rirons plus tard.

Et il y aura ces vagues, ces sauts et toutes ces tasses salées.

Ainsi, ces images anciennes, chaudes de cette couleur jaunie, pourront conserver ce rêve, les sourires et ces secondes où nous étions tout simplement beaux. Un peu flou et magnifiquement réel.


On va chercher des coquillages ? Peut-être que l’on trouvera des trésors.
Tout est possible sur la plage et nos mémoires conservées par le polaroid ne feront que graver les couleurs de la magie du lieu… pour toujours.


De ONE LOVE à EDEN KARMA 30

3 réflexions sur “Souvenirs de polaroids …

  1. SALGRENN dit :

    Un très beau texte.

    Aimé par 1 personne

    1. charly dit :

      Merci beaucoup.
      je reviendrais, sans doute, vers vous… vos textes et votre roman … et toutes mes questions de débutant.

      Aimé par 1 personne

  2. SALGRENN dit :

    Bonjour Charly,
    Il ne m’a pas semblé lire le texte d’un débutant. Beaucoup de sensibilité et de poésie transparaissent chez vous. J’ai relu plusieurs fois ce texte et (si je peux me permettre) peut-être pourriez-vous inverser l’ordre des deux derniers paragraphes et donc finir plutôt le texte par la phrase : « Un peu flou et magnifiquement réel.  » ? J’aime bien cette idée du Polaroïd, seule trace de nos moments (heureux) passés. Mais, le Polaroïd est fragile, comme les souvenirs : il s’estompe lui aussi petit à petit…
    Si vous passez chez moi comme promis (et cela me fera plaisir), n’hésitez pas à commenter, l’ambiance est toujours chaleureuse et bon enfant !
    PS : et… « Beaux, un peu flous, et pourtant magnifiquement réels… » ?

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :