Ecrire mon monde

Mes mots au fil des jours, mes phrases pour partager, des pages pour aller vers ce roman.

L’amitié

J’ai osé une amitié que je croyais être la meilleure.

J’ai écrit « on est les trois meilleurs potes » et « reviens vite » sans craindre d’être celui qui beugle pour juste se faire entendre. Mais je me suis trompé, pourtant convaincu d’être sur le bon chemin. J’ai cru la maitriser mais elle m’a balancé dans les orties de la tristesse.

Je l’ai vu passer… Pour qu’elle s’évapore ensuite.

Je l’ai désiré… Pour qu’elle s’oublie enfin. L’amitié.

Au fil des ondes délicates de la vie, j’ai compris qu’elle devait s’apprendre. Aujourd’hui, je la comprends un peu après tant de temps à la rêver.

Je me suis égaré à ne penser qu’à moi. Je me suis persuadé que la sincérité en était la clef.

La franchise n’est pas l’amitié et l’égoïsme est son ennemi. Il faut, parfois, savoir se taire pour être l’ami. Juste devenir ce présent qui accompagne et berce les blessures de l’autre.

Je veux, dorénavant, offrir mon temps et ne plus juger en crachant des mots qui rassurent un égo inutile.

Je crois farouchement en l’amitié et je défendrais les miens même si le tort les accable.

Et l’on pourra alors jouer, rire et s’évader.

Je serais là… juste là et c’est tout… et c’est déjà beaucoup.

 De ONE LOVE à EDEN KARMA116

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :