Ecrire mon monde

Mes mots au fil des jours, mes phrases pour partager, des pages pour aller vers ce roman.

Cerisiers et Magnolias

L’hiver se meurt. La vie accouche de teintes, d’odeurs et de sons nouveaux. Les arbres se réveillent et chantent l’ode au fabuleux.

Et comme toutes les naissances, on tangue, on vacille parfois un peu. Fragilité et existences éphémères se succèdent pour combler le vide froid de la saison d’avant.

Je marche dorénavant vers l’espoir des jours plus clairs. Le soir me laisse profiter du ciel rose des fins de journées réchauffées par le soleil. Ma rétine s’imprègne de cette couleur. Je flotte, maintenant, dans les pétales de cerisiers. La forêt a décoré son chemin et semble s’assortir avec le couchant. Je croise cet arbre qui laisse échapper ses bouquets saumonés. J’effleure l’écorce de ma main, puis les fleurs…

Bientôt un Magnolia immense se dresse sur mon chemin. Son aisance à se confondre avec les nuances de son voisin m’élance dans un balai de volupté.

Le ciel du soir. Les cerisiers. Les magnolias. Le rose …

Le printemps est né, une nouvelle histoire peut commencer.

De ONE LOVE à EDEN KARMA108

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :