Ecrire mon monde

Mes mots au fil des jours, mes phrases pour partager, des pages pour aller vers ce roman.

La vengeance de Feui- feui

La famille fleurs rose était très contente. Un bébé, une fille nommée Clara agrandissait la famille en ce printemps nouveau. Les sourires et la joie illuminait le village. La fête étalait des feux d’artifice colorés et les danses inondaient les rues.

Le nouveau-né n’avait pas encore de pouvoir. Le don sacré apparaîtrait le soir de la lune suivant la naissance. Les fées de la forêt lègueraient, alors, cette faculté propre à la famille.

Cachée dans une grotte, la femme de feuillage vert appelé Feui-Feui était furieuse. Elle voulait revoir son prisonnier de marie et se jura de trouver le moyen d’y parvenir. Un jour, ayant entendu parler du joyeux évènement que traversait la famille Fleur rose, elle eut une idée.

Dans la nuit, elle pénétra dans la demeure de nos nouveaux parents pour kidnapper la petite Clara qui dormait. Avant de partir, elle laissa une lettre. Sur ce papier, des mots cruels assombrissaient le blanc immaculé de la page : « Si vous libérez Feuillage vert de prison, je vous rendrai votre bébé. Feui-Feui »

La famille désespérée et triste de se voir ôter leur fille n’avait plus que des larmes. Comment retrouver l’enfant ?

La mamy eut une idée : Utiliser le pouvoir d’illusion de Flèche, l’ainé de la fratrie, pour faire croire à Feui-Feui que Feuillage vert lui était rendu.

Malgré la peur immense de ne pas y parvenir, Flèche accepta et se lança dans les préparatifs. Il était grand frère et se devait de réagir.

Un jour après, ils arrivèrent à la grotte et Flèche débuta la contre -attaque…

Feui-Feui les vit et sortit de son antre avec Clara dans les bras.

« – Ma proposition ne peut se refuser car il serait dommage que les Fleur rose ne revoient pas leur Clara !

  • Oui ! Donne-nous le bébé et on te rendra Feuillage vert ! Flèche était déterminé. Il leva le bras et le mari de Feui-Feui sortit du bois.

Cette dernière aperçut son bien aimé et dans un grand sourire elle rendit Clara au père de famille.

  • Tenez ! Et maintenant partez ! Préparez-vous au pire pour votre village ! Ah Ah !!! Ah Ah !!! feuillage vert est de retour et sa vengeance sera terrible !» Les rires firent écho à la montagne et le vent gronda.

Feuillage vert entra dans la grotte et sa femme quitta la scène au bras de sa diabolique victoire.

La famille Fleur rose se dépêcha de rentrer. Ils se devaient de partir au plus vite car dans quelques instants le sortilège prendrait fin et l’illusion de Feuillage vert disparaitrait dans un nuage de fumée.

On entendit, ainsi, Feui-Feui crier dans toute la contrée ce soir-là et Feuillage vert resta en prison sans même savoir qu’il avait failli sortir. Le vent se tût et les étoiles brillèrent.

Les Fleur rose retournèrent chez eux et purent profiter des premiers sourires de la petite Clara.

Fin

Clara VINDRET mai 2022

Les histoires de l’éléphante 2

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :