Ecrire mon monde

Mes mots au fil des jours, mes phrases pour partager, des pages pour aller vers ce roman.

Le Noël de la famille Fleurs rose

Noël approchait et la neige vint recouvrir la contrée.

Le père Noël, dans sa forêt enchantée de l’autre côté des montagnes, se promenait pour ramasser les branches nécessaires à la construction des paniers contenant les cadeaux. Prêt d’une grotte, il vit une personne congelée. Il eut de la peine pour lui et alla la voir. C’était Feuillage Vert ! Le père Noël, qui ignorait qui était cet individu, lui enleva son sort et lui dit :

« – Bonjour, qui es-tu ?

  • Bonjour Monsieur le père Noël, je suis Feuillage Vert.
  • Quel drôle de prénom ! Voudrais-tu venir te réchauffer chez moi ?
  • Oui je … je voudrais bien.
  • Allez ! »

Et le père Noël emmena Feuillage vert chez lui. Ce si méchant personnage qui avait été gelé puis jeté à travers les montagnes par la Famille Fleurs rose.

Au fil du temps, ce dernier aida le père Noël et devint le chef des lutins. Il mettait les cadeaux dans le traineau.

Mais, dans un souci de vengeance ignoble, il vidait les cadeaux de leur contenu, refaisait les emballages et disposait des présents vides dans le traineau. Personne ne se rendit compte de cet act odieux.

La veille de Noël, le père Noël allait partir distribuer les cadeaux quand Feuillage Vert lui dit :

« – Venez père Noël ! Il y a un loup dans l’atelier. Les lutins ont si peur. »

Il emmena alors le père Noël dans une pièce pour l’enfermer dedans. Feuillage Vert alla voir les lutins pour leur dire qu’il distribuerait les cadeaux car le père Noël était malade.

Feuillage vert partit, ainsi, sur le traineau en cette nuit de Noël.

A minuit, il avait, déjà, distribué des cadeaux vides dans trente maisons, dont celle des Fleurs rose. Dans celle-ci, Clara la petite dernière, si impatiente, ayant entendu les clochettes des reines, descendit vers la cheminée pour découvrir les cadeaux. Elle ouvrit le sien et eu la malheureuse surprise d’ouvrir un carton vide. Elle pleura, alors, de toute ses forces et réveilla tout le monde. Ils furent tous tristes et surpris. La mamy, qui avait le pouvoir de vision, leur dit :

« – C’est Feuillage Vert le responsable. Il a enfermé le père Noël et il distribue la peine cette nuit !

  • Nous devons agir au plus vite déclara le papa. »

En effet, il fallait réagir très rapidement car bientôt tous les foyers seraient visités par Feuillage vert et ses cadeaux vides. En plus, il serait nécessaire de retourner chez le père Noël pour récupérer les vrais cadeaux pour les offrir ensuite. Le temps manquait. C’était sans compter sur le nouveau pouvoir de la famille. La petite Clara avait disposé d’un pouvoir et, maintenant, elle pouvait combattre. Elle avait le don de vitesse. Elle devait l’utiliser !

C’est donc avec une vitesse immense que toute la famille partit chez le père Noël. Aussi rapidement que l’éclair qui s’abat sur l’arbre, ils récupérèrent les cadeaux et repartirent pour le village. Le père Noël retourna, ainsi, dans chaque maison et les Fleurs rose enlevèrent les cadeaux vides.

Au petit matin, le soleil se leva sur une neige soyeuse. Dans chaque foyer, les enfants purent vivre ce moment magique avec leur famille. Le bonheur comblait les habitants. La magie de Noël était bien présente.

Pendant ce temps, Feuillage Vert observait du haut de la colline. Sa surprise fut immense quand il vit tous ces sourires et moments de joie. Sa manigance n’avait, une fois de plus, pas fonctionné. Il hurla de rage et se jura de revenir…

Clara put, quant à elle, ouvrir le cadeau qu’elle attendait tant. Un nounours géant au pelage si doux. Cette journée de fête fut merveilleuse.

Les Fleurs rose ouvrirent une lettre qui se trouvait au pied de leur sapin :

« Chère famille Fleurs rose,

Je vous remercie d’avoir fait perdurer la magie de noël.

Joyeux Noël.

Le Père Noël »

Fin

Clara VINDRET novembre 2022

Les histoires de l’éléphante 5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :